Morage




 
Vie du forum


Event en cours

Rumeurs
• La neige qui tombe, doucereuse et froide, couvre les traces des monstres qui au creux de la nuit se cachent. Des disparitions sont signalées, en nombre suffisant pour que la population en entende parler et que l’inquiétude plante ses insidieuses griffes dans le cœur des habitants. Des cadavres sont retrouvés à l’aube, vidés de leur sang, malgré la vigilance de la milice des Veilleurs. Les vieilles légendes vampiriques auraient-elles décidé subitement de se rappeler aux vivants ? En savoir plus ?
• Il paraît que la célèbre et bien connue mercenaire aux cheveux d'albâtre Erha Damfays souffre d'un inconvénient conséquent. En effet, des bruits courent concernant les passagers clandestins qu'Erha transporterait avec elle. Des morpions !
• Les Veilleurs ont rapporté avoir été témoins d'une activité suspecte le long des côtes Moragiennes. Des débris d'un navire porté disparu ont refait surface, et la sombre silhouette d'un grand vaisseau sans pavillon a été aperçue à plusieurs reprises ! Prudence matelots !

Partagez | 
 

 Blanche de Vultueuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur

Blanche de Vultueuse
Messages : 6
Points : 5940
Race : Vampire
avatar

Blanche de Vultueuse

Candida Candidis



Fiche d'identité
• Âge : 175 ans (28 ans en apparence)
• Race : Vampire (Humaine à l'origine)
• Sexe : ♀
• Orientation sexuelle : Les femmes uniquement
• Groupe : Noble
• Profession : Enchanteresse
• Statut : Veuve
• Maîtrise de la magie : Magie Rouge et Blanche
• Maîtrise du combat : Excellente escrimeuse
• Armes de prédilection : Rapière
• Lieu de vie : Morage



Caractère
Blanche est extrêmement secrète et prudente. Elle se méfie de tout le monde, vit seule, avec seulement une poignée de serviteurs auxquels elle demande la plus totale discrétion et qu’elle voit très peu. Elle reçoit uniquement chez elle, ne se rend jamais à la cour, ne rend visite à personne, et n’a pas d’amis, seulement des partenaires et des clients. Elle possède un livre noir de ses contacts et clients qui forment un véritable réseau de connaissances. Son pouvoir au sein de la cité de Morage, bien que souterrain et obscur, est bien réel et elle aime cette domination silencieuse et secrète.

C’est une personne froide et distante, très polie, toujours aimable en apparence, humble, et prête à venir en aide à tous ceux qui le demandent. Elle cache cependant des penchants pour la cruauté et ses ennemis connaissent bien souvent une mort aussi inexplicable qu’atroce.

Son seul mariage n’a jamais été consommé, Blanche n’apprécie pas particulièrement le corps des hommes, elle est toujours vierge et le restera sans doute pour l’éternité. Son seul plaisir en matière de chair est d’étreindre de caresser, ou de jouer parfois un peu plus cruellement avec le corps de jeunes femmes. Elle offre d’ailleurs volontiers son aide à celles qui ne peuvent pas payer en échange d’une nuit de plaisirs, et plus généralement, les plus démunis peuvent la payer avec leur sang s’ils ne possèdent rien d’autre.

Blanche ne tue jamais ses proies, mais malgré cela, des rumeurs noires circulent autour de son manoir et de la mystérieuse Vicomtesse de Vultueuse. Elle a cependant toujours su préserver son intimité et son secret en plaçant de l’or dans les bonnes mains ou en pressant une lame sous la bonne gorge…



Physionomie
Blanche est née blonde aux yeux bleus. Mais elle ne conserve plus rien aujourd’hui de cette pigmentation naturelle. Ses yeux sont devenus vermeille lorsque sa transformation en immortelle a eu lieu et ses cheveux ont été altérés par l’usage très fréquent de certaines formes dangereuses de magie rouge, et ont perdu peu à peu toute couleur. Elle arbore à présent une chevelure de neige sur une peau de neige. Sous prétexte de porter toujours le deuil de son défunt époux, elle s’habille d’amples et épais vêtements noirs, des robes, des capes, des manteaux, des gants, des chapeaux et des voiles qui dissimulent son visage à l’aspect surnaturel et sa peau photosensible, et qui lui permettent de se déplacer occasionnellement le jour sans attirer de soupçons.

Très élégante, elle parle d’une voix douce, ses gestes sont lents et élégants, et toute sa physionomie exerce une fascination sur son entourage, avec laquelle elle joue à envoûter et manipuler ses proies, ses clients et partenaires.


Histoire
Blanche n'est pas née immortelle, elle n'est pas née noble non plus. Son père était un simple enlumineur de Morage et sa mère qui était de santé fragile n'avait pu avoir qu'une seule enfant, la petite Blanche, qu'elle aimait tendrement. A vingt ans, ses parents qui ne parvinrent pas à la convaincre de se marier la firent entrer au service d'un vieux noble auprès de qui elle occupa la charge d’historienne personnelle. Mais les récits que lui contait son employeur ne correspondaient pas aux rares textes historiques qu'elle était parvenue à trouver au sujet de sa famille. Et peu à peu, il lui apparut que les nombreux ancêtres dont parlait le noble n'étaient que pure invention, et que lui seul avait traversé les époques et les royaumes, changeant de ville quand passait une génération. Elle se passionna alors pour cet insondable mystère et finit par comprendre l'immortalité de son employeur lorsqu’elle découvrit l’existence du vampirisme, une malédiction surnaturelle sombre et terrifiante dont parlait l’un des grimoires de sa bibliothèque.

Elle ne s’enfuit cependant pas, et demeura auprès du noble, fascinée par sa nature. Sans doute, son employeur comprit-il assez tôt que son historienne connaissait la vérité à son sujet mais puisqu’elle lui était néanmoins restée fidèle, une complicité se tissa entre eux au fil du temps. Cette amitié fut très profitable à la jeune femme qui se vit récompensée de sa discrétion et de sa loyauté. Son employeur lui enseigna les arcanes de la magie blanche et elle se spécialisa dans l’enchantement d’objets et la fabrication d’artefacts.

A l’âge de 28 ans, Blanche tomba gravement malade. Au cours d’un hiver particulièrement froid et humide, une épidémie portée jusqu’à Morage par les vents putrides des marais lui fut fatale. Sur son lit de mort, le vampire lui offrit de le rejoindre dans l’immortalité et Blanche qui lui faisait confiance et n’était pas prête à perdre la vie, accepta. Elle dut cependant faire croire à sa mort et ses funérailles furent célébrées au manoir de son créateur, l’éloignant à jamais de ses vieux parents auxquels elle continua néanmoins à envoyer régulièrement de l’argent et des vivres.

Les années qui suivirent furent un long apprentissage pour supporter la soif, ne pas tuer ses victimes, maîtriser ses nouveaux dons, apprendre à dissimuler son apparence pour ne pas effrayer les mortels… Son créateur lui enseigna tout ce qu’il savait avec patience, elle apprit le maniement de l’épée et renforça sa magie, jusqu’au jour où il décida de quitter Morage pour recommencer une nouvelle vie, ailleurs, en se faisant passer pour son propre descendant. Blanche choisit de ne pas le suivre. L’idée de quitter Morage lui était insupportable.

Elle demeura dans son manoir où elle vécut d’abord dans le plus grand secret. Puis, prenant de l’assurance, elle commença peu à peu à s’intéresser à la vie de la cité. Elle fraya d’abord avec la racaille, avec des voleurs, des proxénètes, des voyous, auxquels elle vendait ses talents de magie blanche et même de magie rouge (qu’elle apprit seule dans des grimoires) en échange de sang. Puis avec le temps, elle se fit une place parmi la société de la nuit et ses services devinrent indispensables à des hommes puissants.

A l’âge de 168 ans, elle épousa un jeune nobliau faible et malingre, un vicomte, qui mourut de cause naturelle dans les premiers mois de leur union et Blanche devint la Vicomtesse de Vultueuse. Après la mort prématurée – et prévue – de son mari, elle demeura au manoir qu’elle avait toujours habité, continua ses affaires et commença même à donner des bals masqués auxquels elle invitait uniquement ses associés et ses clients et qui avaient la sombre réputation d’être le prétexte à toutes les débauches.

Blanche vend des artefacts enchantés, des ingrédients et des poisons rares, des grimoires de magie rouge, et des produits de contrebande qu’elle obtient au marché noir, ou par d’autres biais moins honorables encore…


Entre vous et nous


• Pseudo : Jadis
• Âge : 25 ans
• Comment avez-vous découvert le forum ? : DC de Jadis
• Quelque chose à ajouter ? : J'aime tellement ce forum que j'ai l'intention de m'y investir entièrement et exclusivement, me revoici donc avec un deuxième compte.



Voir le profil de l'utilisateur http://morage.forumactif.org

Murmure
Messages : 287
Points : 6156
Race : Archiliche
avatar
Re-bienvenue ! J'adore ton écriture, une fois encore. ♥ J'espère que cette fiche est terminée, car je te valide immédiatement. xD


Validation
La cité de Morage t'ouvre officiellement ses portes. Tu peux dès à présent choisir une habitation et trouver un partenaire de jeu ou bien encore ouvrir les chroniques de ton personnage. Bon jeu parmi nous ! ♥




Il est parfois difficile de distinguer l'homme de la légende qui l'entoure.

 
Blanche de Vultueuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morage ::  :: Validation :: Fiches validées-
Sauter vers: