Morage




 
Vie du forum


Event en cours

Rumeurs
• La neige qui tombe, doucereuse et froide, couvre les traces des monstres qui au creux de la nuit se cachent. Des disparitions sont signalées, en nombre suffisant pour que la population en entende parler et que l’inquiétude plante ses insidieuses griffes dans le cœur des habitants. Des cadavres sont retrouvés à l’aube, vidés de leur sang, malgré la vigilance de la milice des Veilleurs. Les vieilles légendes vampiriques auraient-elles décidé subitement de se rappeler aux vivants ? En savoir plus ?
• Il paraît que la célèbre et bien connue mercenaire aux cheveux d'albâtre Erha Damfays souffre d'un inconvénient conséquent. En effet, des bruits courent concernant les passagers clandestins qu'Erha transporterait avec elle. Des morpions !
• Les Veilleurs ont rapporté avoir été témoins d'une activité suspecte le long des côtes Moragiennes. Des débris d'un navire porté disparu ont refait surface, et la sombre silhouette d'un grand vaisseau sans pavillon a été aperçue à plusieurs reprises ! Prudence matelots !

Partagez | 
 

 [Intrigue - Fil Rouge] Chapitre II > D'Or et de Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur http://morage.forumactif.org

Murmure
Messages : 287
Points : 6126
Race : Archiliche
avatar

D'Or et de Sang

Meyar : 15 201 - Temps des Troubles

Chaos.

Cour d’Onyx.
Fief du Chaos sur Aedoran. La forteresse abandonnée de Mal’Derone en fut le dernier vestige avant sa reconstruction complète dans un autre lieu bien plus éloigné de tout endroit connu des mortels.

Règne le Chaos, règne le sang, règnent les larmes et les tourments.
Trop longtemps les grands guerriers se sont reposés sur leurs lauriers. Trop longtemps ces pantins stupides se sont crus protégés de notre colère. Oui, trop d’années ont passé depuis les Grandes Guerres. Ils ont oublié, pendant que nous œuvrions à notre renaissance. Ils le paieront de leurs vies. Nous allons les rappeler à leurs souffrances. A leurs peurs. A leurs deuils. Car nous ne saurions tolérer que cette paix impie règne plus longtemps sur ces terres qui devraient porter notre blason. Nous unifierons sous la bannière sombre ces peuples arriérés et, au nom du Chaos, notre maître, nous plongerons le monde dans des ténèbres sans précédent, nous en faisons le serment.


Ainsi parlèrent les Trois cavaliers chaotiques à la Cour d’Onyx, avant que leur fureur ne soit lâchée sur le monde.

Equilibre.

Cour d’Argent.

Nul ne connait l’emplacement exact du bastion de l’Equilibre sur Aedoran, mais le nom de cour d’Argent fait trembler les cœurs les plus noirs.
Pâle est la lumière, mais grande est sa force, lorsque protéger est sa volonté.
Ils s’agitent et leurs reflets de pénombre agressent nos pensées délicates. Ils s’agitent et espèrent sans doute mener à bien leur mission cent fois avortée. Jamais nous ne le permettrons, et l’ampleur de notre courroux se mesurera à l’aune de leur insistance. Qu’ils viennent, ces tristes sires, porter en notre cher monde leur parole de mort. Nous saurons répondre alors, et renvoyer au cœur du néant ce qui n’aurait jamais dû en sortir. Au nom de l’Equilibre, essentiel à toute vie, nous en faisons la promesse.


Ainsi parla Inhedaya, la porteuse de lumière originelle, au nom de tous ses défenseurs à la cour d’Argent, avant que sa douce aura ne se répande pour contrer l’avancée du Chaos.

En ces jours maudits paix et honneur semblent n'être que de bien pauvres valeurs. S'étiole le temps des hommes pendant que s'avance, gigantesque et menaçante, l'ombre du temps des troubles.




Il est parfois difficile de distinguer l'homme de la légende qui l'entoure.

Voir le profil de l'utilisateur http://morage.forumactif.org

Murmure
Messages : 287
Points : 6126
Race : Archiliche
avatar

D'Or et de Sang

Meyar : 15 201 - Temps des Troubles

Un dragon a été aperçu, fendant les cieux en direction du village du Pic. Le vent n'a eu de cesse d'entraîner le fantôme des cris des habitants jusqu'à la cité. Quelques courageux dépêchés sur place ont constaté les aises prises par le saurien, lequel garde jalousement de nouveau jalousement cette place qui fut la sienne autrefois. Les rugissements de la bête hantent parfois les nuits, lézardant le silence confortable en faisant tressaillir les braves.

La guerre est déclarée et le roi Karen, maître de la Brèche, a mené ses hommes dans les contrées sauvages du nord afin de repousser la menace du Chaos. Les escarmouches fleurissent à l'entrée des Terres Noires, où les troupes s'affrontent, abreuvant le sol stérile de ruisseaux sanglants.

La capitale, laissée entre des mains peu habiles à servir les intérêts communs, ploie lentement sous le poids des intrigues et, déjà, certains préfèrent l'exil au danger que représentent les jeux de pouvoir.

A Morage, les vivres continuent de se raréfier et l'opulence manifeste de la noblesse provoque sans trêve les plus démunis, lesquels peinent à trouver de quoi combler leurs besoins pourtant maigres. L'arrivée de gens de la capitale n'aide pas à étouffer le climat de méfiance générale, une méfiance qui tourne très vite à l'agressivité. Il ne fait pas bon errer seul entre les murs de la cité.







Il est parfois difficile de distinguer l'homme de la légende qui l'entoure.

 
[Intrigue - Fil Rouge] Chapitre II > D'Or et de Sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 1 : Le trottoir rouge.
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morage ::  :: Validation :: Panneau d'affichage-
Sauter vers: