Morage




 
Vie du forum


Event en cours

Rumeurs
• La neige qui tombe, doucereuse et froide, couvre les traces des monstres qui au creux de la nuit se cachent. Des disparitions sont signalées, en nombre suffisant pour que la population en entende parler et que l’inquiétude plante ses insidieuses griffes dans le cœur des habitants. Des cadavres sont retrouvés à l’aube, vidés de leur sang, malgré la vigilance de la milice des Veilleurs. Les vieilles légendes vampiriques auraient-elles décidé subitement de se rappeler aux vivants ? En savoir plus ?
• Il paraît que la célèbre et bien connue mercenaire aux cheveux d'albâtre Erha Damfays souffre d'un inconvénient conséquent. En effet, des bruits courent concernant les passagers clandestins qu'Erha transporterait avec elle. Des morpions !
• Les Veilleurs ont rapporté avoir été témoins d'une activité suspecte le long des côtes Moragiennes. Des débris d'un navire porté disparu ont refait surface, et la sombre silhouette d'un grand vaisseau sans pavillon a été aperçue à plusieurs reprises ! Prudence matelots !

Partagez | 
 

 Pour la garde ! [ Finit ! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur

Morger Ferran
Messages : 7
Points : 3750
Race : Humain
avatar

Morger FERRAN

Quis custodiet ipsos custodes?



Fiche d'identité
• Âge : 24 années, mais en semble facile dix de plus
• Race (précisez si votre personnage souffre d'une altération d'état telle que lycanthropie, vampirisme, ou si c'est un changeforme pour les humains - vampirisme et lycanthropie ne se cumulent pas, c'est l'un ou l'autre) : Humain, juste humain.
• Sexe : Masculin
• Orientation sexuelle : Hétérosexualité
• Groupe (Indépendant, esclaves, plèbe, noblesse, milice) : Milice
• Profession : Veilleur
• Statut (veuf, célibataire, marié, etc) : Célibataire
• Maîtrise de la magie : Nulle
• Maîtrise du combat : Moyenne
• Armes de prédilection : Armes contondantes, un marteau de guerre.
• Lieu de vie (la cité de Morage, ou les environs) : Cité de Morage


Caractère

Nerveux, c'est ce qui saute immédiatement aux yeux, sur ses gardes est la réalité. Le Ferran a passé la plus grande partie de sa vie dans la rue, et malgré son poste dans la Milice, il sait que le danger risque surgir à tout bout de champs.

La rue l'a viellis prématurément, et son comportement s'en ressent, il est aigre et maladroit avec les autres, possède un humour caustique avec des accents de cynisme désespéré.

Prêt à dégainer au moindre mouvement suspect, il est méfiant envers tous, sauf pour quelques rares proches avec lesquels il se permet de se détendre.

Rigoureux et droit, il essai de lutter le plus possible contre ce qu'il considère comme la lie de l'humanité, marchand d'esclave, voleur et catin. Alcoolique et mendiant faisant partit de ses habitudes, il n'hésite pas à s'en servir comme informateur.

Il a un tic récurent, s'est de se mordre la lèvre jusqu'au sang quand il pressent un danger, il sera toujours en train de se mâchouiller quelque chose, ongles, lèvres, joues.

Se voulant incorruptible il refusera toujours ce qu'il croit être des pots de vins, venant de ses supérieurs ou pas, il n'a quasiment aucune fierté, et son égo... Qu'est ce qu'un égo? Tout ce qui compte, c'est son travail. Pas de vie privé, pas de plaisir, juste une routine, manger, travailler, dormir et boire. Jamais d'alcool, ce serait trop dangereux de baisser sa garde.

C'est un humain poli par les années, brisé et reconstruit, il se contente de peu, d'aucun le caractériserait d'ascétique. Il vit dans un dénuement total.


Physionomie

Quand on le croise, on ne s'attend pas à ce qu'il n'ai que vingt quatres années, le visage soucieux et plissé, des yeux gris éteint, des cheveux brun plein de tâche blanche, un nez cassé plusieurs fois et mal ressoudé, des traces d'os brisé en font un visage pas vraiment amical, il aurait pût être beau, du moins, il aurait put être pétri de charme, si il n'avait pas rejoins la milice.

Il a un léger boitement, dût à un coup de hache dans la hanche alors qu'il combattait lors d'une echauffourée dans la vie, sa hanche s'est mal ressoudée et il en résulte se léger boitement, très génant. Son corps est couturé de cicatrices et il ne peut se battre sans récolter au moins une plaie, sa malédiction en quelque sorte. Il garde ses cheveux plutôt court et possède une barbe qui met énormément de temps à poussée. Cet ensemble tend à le rendre plus petit qu'il ne l'est réellement et à la rendre plus maigre, ce qui lui donne un air miséreux. Air qui lui sert très bien, car les gens ont tendances à largement le sous estimé. Et on ne sous estime pas un Milicien qui a plus de six années de service.

Son équipement se compose de l'insigne et du tabard à l'honneur de la Milice, le reste est un assemblement de métal et cuir, le tout en un ensemble un peu rouillé, pas très efficace mais qui lui convient très bien, il porte dans le dos, à la place de la masse habituelle un marteau de guerre, au côté son arc et son carquois de garde, son hallebarde et son bouclier à une main. Une cape pour l'hiver et un manteau de toile ciré à capuche pour quand il pleut, ainsi qu'une solide paire de botte sont tout ce qui constitue sa garde robe, il n'a que peu de tenue civile et s'en contente très bien.


Histoire

Le soucis, quand on vient d'une famille peu fortunée, c'est qu'on risque mal tourné. C'est ce qui arrive à la plus grande partie des enfants qui grandissent dans les quartiers mal famée, où la violence côtoie la pauvreté parfois la plus extrême. Tout est sale, rien n'est neuf, tous les espoirs sont rapidement brisé et le rêve n'est pas permit.

C'est dans cet environnement hautement instable que le jeune Ferran à grandit, enfant d'une famille nombreuses, il est l'un des rares à avoir survécu jusqu’à ses onze années, sa mère à finit par mourir en couche et son père s'est noyé dans l'alcool et les prostituées, laissant ses trois enfants restant à la merci entière de la rue. L'un à rejoins une bande de tire laine, l'autre est partit tenté sa chance en apprentissage avec un rétameur itinérant, quand au troisième fils Ferran, Morger, il a rejoins la Milice.

Il a perdu de vue le reste de sa famille, ses rares amis d'enfants et il s'est donné à fond pour être accepté. Il faut dire que l'entrainement est rude, mais il connaissait le prix de l'échec. Le retour dans la fange et la terreur, sans savoir ce qu'il aurait dans l'assiette le soir ou le lendemain.


Entre vous et nous


• Pseudo : In Nomine
• Âge : 22 ans
• Comment avez-vous découvert le forum ? : Par Liantë
• Quelque chose à ajouter ? : Toi donner cerise à moi ? °_°


Voir le profil de l'utilisateur

Liantë
Messages : 22
Points : 4045
Race : Vampire
avatar
Bienvenue, Milicien !


“En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal. ” - Machiavel

Voir le profil de l'utilisateur

Morger Ferran
Messages : 7
Points : 3750
Race : Humain
avatar
Merci, Noble.

Fiche qu'est finit ! :D


"Pardonner au méchant, c'est frapper l'innocent."
L'Italie.

Voir le profil de l'utilisateur http://morage.forumactif.org

Murmure
Messages : 287
Points : 6156
Race : Archiliche
avatar
Vive la Milice ! *^* *Lui offre une cerise* :>


Validation
La cité de Morage t'ouvre officiellement ses portes. Tu peux dès à présent choisir une habitation et trouver un partenaire de jeu ou bien encore ouvrir les chroniques de ton personnage. Bon jeu parmi nous ! ♥




Il est parfois difficile de distinguer l'homme de la légende qui l'entoure.


Contenu sponsorisé

 
Pour la garde ! [ Finit ! ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Participez au SPAWN CRYER 3 et gagnez une fig' de Mordheim
» [Korrul] SMP ? Société Militaire Privée
» Pour un Conteur en recherche d'aide... (DK System)
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» quoi faire pour une bonne armée du gondor en Gda 1500points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morage ::  :: Validation :: Fiches validées-
Sauter vers: